Un toit vert au dessus de la tête

terrasse

De nombreuses citadins optent pour une toiture verte afin d’améliorer l’aspect de leur bâtiment ou tout simplement pour apporter une touche de vert supplémentaire dans le quartier. Un petit coin de nature supplémentaire  et une oasis de calme en quelque sorte, grâce à une adroite juxtaposition de mousses, plantes et autres herbes résistantes au vent, à la chaleur, au gel ou au dessèchement. Un jardin qui a un prix: de 25 à 75 euros par m2, en fonction de  l’épaisseur du sous-sol et de son inclinaison. Mais l’allongement de la durée de vie de la toiture réduit à néant les considérations pécuniaires. Qui plus est, le toit vert fait l’affaire de tous : celui-ci ne se limite pas à augmenter la biodiversité, ses vertus lui permettent également de limiter le réchauffement climatique et d’aider par là même à répondre aux conditions du protocole de Kyoto

Il est souvent admis  que le toit vert permet de diminuer la quantité d’eau de pluie déversée  dans  les égouts lors des fortes averses, une partie de l’eau étant maintenue dans les différentes couches du sol. Une étude du centre scientifique et technique pour la construction (WTCB) a en effet constaté il y a quelques années que les toits verts ont un effet retardateur sur les débits de pointes, cependant en cas de saturation du toit, l’effet positif  ne perdure pas.  Selon cette même étude, le toit vert n’a pas vraiment d’influence sur la qualité de l’eau écoulée pour une application domestique, celle-ci  devant au préalable subir un traitement complémentaire à l’aide de filtres au charbon actif pour être consommée.

L’isolation thermique du toit vert ne fait aucun doute. Celui-ci limite en effet les fluctuations de température de la toiture, diminue les températures maximales et augmente les températures minimales. Au final, on bénéficie d’une note  de chauffage moins salée en hiver et d’une atmosphère intérieure plus agréable en été. Avantages complémentaires : le toit vert limite considérablement le bruit et protège le revêtement du toit en doublant sa durée de vie. Assez de raisons donc pour faire grand cas d’une toiture verte,  non seulement pour les particuliers, mais aussi pour les sociétés. Ne reste plus qu’à trouver un jardinier pour préparer la toiture avant l’hiver…