Effet de peinture : le VEINURAGE

veinurage

CE QU’IL VOUS FAUT : Récipient pour mélanger la peinture – gros pinceau aux poils tendres – outil de veinurage – glacis pour peintures normales – peinture de dispersion pour la couleur de base – peinture de dispersion pour le glacis – un vieux torchon – film plastique pour recouvrir le sol.

CONNAISSANCES TECHNIQUES :  des conseils peinture à suivre sur  http://www.sodintex.com/fr/
TEMPS NECESSAIRE : Pour un débutant 5 minutes pour maîtriser l’effet. Une heure pour finir de peindre la table.
ZONES ADEQUATES : De petites zones. Des meubles usés peuvent ainsi être de nouveau embellis. Les murs de certains couloirs sont pourvus dans leur partie inférieure d’une peinture de protection qui se termine en haut par une baguette de moulure. La peinture sur soie. Ici également cet effet convient bien. Travaillez du haut vers le bas.

TECHNIQUE

Etape 1 : Appliquez comme couleur de base une dispersion acrylique vert sauge et laissez-la bien sécher une nuit.

Etape 2 : Préparez le glacis dans la nuance de votre choix. Pour ce faire, mélangez dans un récipient un tiers de dispersion acrylique blanche avec deux tiers du glacis pour peintures normales.

Etape 3 : Appliquez le glacis dans la direction dans laquelle doit être la veine du bois. Peignez respectivement toute une surface avec le mélange.

Etape 4 : Passez l’outil de veinurage sur la surface en exécutant de petits mouvements dans les deux sens, (ou vers l’avant et l’arrière). A chacun de ces mouvements, un « nœud » se trouve produit dans le bois.

Etape 5 : Après chaque passage, essuyez l’outil de veinurage avec un vieux chiffon ou un torchon,  et répétez l’opération jusqu’à ce que toute la surface soit traitée.

Etape 6 : Comme pour tous les effets de peinture bio, il est conseillé de protéger la surface, et ce avec au moins deux couches d’une laque acrylique mate de haute qualité, à base d’eau.

 

 

 

One thought on “Effet de peinture : le VEINURAGE

Comments are closed.