massages, marche à pied, respiration : quelques techniques de santé naturelles

sante-au-naturel

Les massages
Les efforts et la fatigue accumulent les toxines dans les muscles, contractent ceux-ci et engorgent leurs tissus.
Les massages doux et bien faits constituent donc un excellent moyen pour détendre l’organisme et faire disparaître une fatigue profonde.

Les bains
De préférence aux douches, les bains pris à quarante degrés constituent des sédatifs pour l’organisme, contrairement à l’eau froide ou tiède qui est un excitant.
Il est conseillé de prendre chaque soir, après une journée fatigante, un bain relaxant, de préférence au coucher.
On peut jeter dans l’eau du bain quelques poignées de fleurs et de feuilles de tilleul dont on connaît l’action apaisante. Pour décontracter, on laissera couler de l’eau à partir de la nuque le long de la colonne vertébrale à l’aide de la pomme de douche.

Ne pas s’essuyer en sortant du bain mais au contraire s’allonger enveloppé dans son peignoir de bain et boire une tisane calmante ; une infusion de tilleul, à raison d’une grosse pincée par tasse, a un grand pouvoir apaisant, surtout si l’on mélange à parties égales le tilleul et la fleur d’oranger.

Les vacances
Les vacances doivent être l’occasion de transformer les corvées en plaisir. Les travaux ménagers, la préparation des repas ne doivent plus incomber seulement à la maîtresse de maison, mais à toute la famille. Il est inutile de partir pour se livrer ailleurs à des travaux exténuants qui ne feraient qu’accroître la fatigue nerveuse d’une personne mal entraînée.

Il est nécessaire aussi de savoir choisir le lieu de ses vacances : la montagne ne convient pas à tous les tempéraments et les personnes qui ne peuvent trouver le sommeil en altitude risqueraient de gâcher leurs vacances.
Profiter de ses loisirs pour ralentir son rythme de vie, apprendre à marcher lentement sans crispation en attaquant souplement le sol par le talon, en mangeant lentement et dans le calme et, d’une manière générale, en pensant à tous les gestes que l’on accomplit en évitant les mouvements violents et inutiles.

La respiration
Les émotions et tensions nerveuses rendent la respiration saccadée et incomplète. Une bonne respiration est pourtant la condition essentielle de toute relaxation. Apprendre à bien respirer chasse les mauvaises tensions, les angoisses et les mauvaises habitudes tant sur le plan physique que mental. La respiration est un phénomène essentiel de notre vie que l’on a tendance à négliger, voir dossier http://www.larecherche.fr/idees/back-to-basic/respiration-01-09-2008-87469
Il est nécessaire pour respirer complètement de bien expirer à fond. La quantité d’air résiduel ainsi éliminée permet d’inspirer beaucoup plus d’air neuf.

Il faut inspirer en abaissant le diaphragme et en gonflant l’abdomen puis écarter les côtes et soulever les clavicules. Expirer ensuite en sens inverse : ce procédé permet de décongestionner le plexus solaire et de se détendre. Cette méthode de respiration relaxante présente l’avantage de pouvoir être pratiquée
partout.

Comment s’aérer
Les efforts augmentent la consommation de calories et aussi les dépenses d’oxygène. Si recettes et dépenses sont équilibrées, l’oxygène est proportionnel au travail fourni.

Si le travail est trop grand, le besoin d’oxygène est supérieur à sa consommation. Lorsque l’on est fatigué, il y a une sorte de dette d’oxygène et, en la payant, on atténue en même temps la fatigue. S’aérer ne signifie pas sortir cinq minutes par jour ou se promener en voiture.
Marcher tous les jours au moins pendant une demi-heure en se tenant droit et en rentrant bien ventre et postérieur. Même dans une grande ville, cette promenade peut être riche en oxygène si on la pratique dans un jardin public.

L’oxygène se trouve bien sûr essentiellement à la campagne et il faut profiter de ses week-ends pour marcher sur plusieurs kilomètres dans les forêts et les champs ou même plus en utilisant une bicyclette. Monter l’escalier sur la  pointe des pieds en laissant définitivement l’ascenseur aux personnes âgées.

Marcher dans la nature : une question d’équilibre physique et moral.

De même pour la voiture, il est conseillé, pour garder tout son tonus, de la laisser le plus longtemps possible au profit de la marche.

One thought on “massages, marche à pied, respiration : quelques techniques de santé naturelles

Comments are closed.